French
Sauvegarder ces photos numériques
www.patrik-b.fr

 

Vous revenez de vacances avec une centaine de photos, vous avez enfin pu capturer l'envol d'un canard sauvage, ça y est les photos du dernier rallye voiture sont dans la boîte, vous commencez à revoir tout ceci sur votre poste de travail, à trier... waou, de belles photos, vraiment... clic... silence, panne de courant, bah, c'est rien. Le courant revient et l'écran de l'ordinateur affiche 'no hard disk detected'. Frissons, frayeurs,... on éteint, on rallume, non, c'est définitif, le disque est HS. Vite les cartes mémoires... trop tard, déjà effacées. Si cette histoire vous rappelle un mauvais moment, la suite va vous intéresser.

Cet article s'adresse à ceux qui pensent que leurs photographies sont un bien très précieux, certaines solutions proposées peuvent paraître complexes, lourdes à mettre en oeuvre ou trop couteuse si ce n'est pas le cas.
Le photographe numérique doit résoudre un problème: comment conserver ses photographies? Il doit pour cela affronter plusieurs problèmes pouvant aboutir à la perte de données: la casse matériel du support sur lequel sont stockés les fichiers, les erreurs de manipulations comme l'effacement ou l'écrasement involontaire, les attaques extérieures. A l'instant où la photo est prise, elle n'existe que sous la forme très immatérielle d'un fichier sur une carte mémoire. Il va ensuite falloir recopier ce fichier, parfois le travailler, enfin l'archiver. Je vais passer en revue ces différentes étapes, en décrire les points forts et les points faibles. Gardons à l'esprit ce principe fondamental: s'il n'existe qu'une seule copie d'un fichier, quelque soit le support, ses chances de survies tendent vers zéro à plus ou moins long terme. Il est pourtant possible, avec un budget minime et un minimum d'organisation de réduire considérablement le risque de perte, voyons comment.

Se protéger des casses matérielles et du vieillissement des supports

Copie sur videur de carte

La première étape de copie peut se faire sur un videur de cartes. Ces appareils autonomes intègrent des lecteurs de cartes aux formats les plus courants et un disque dur au format 1.8" ou 2.5". Ils présentent en général deux modes de fonctionnement: autonome et connecté à un ordinateur. Dans le mode autonome, l'appareil est alimenté par une batterie interne et permet la recopie des fichiers de la carte vers le disque dur par un simple bouton. Les modèles plus sophistiqués permettent de sélectionner les fichiers à copier ou à effacer et de les visualiser alors que les modèles les plus simples opèrent une copie intégrale de la carte. Après la copie, le fichier se trouve donc dupliqué sur deux supports: la carte mémoire et le disque dur. Cependant, on ne peut considérer qu'il s'agit d'une véritable copie de sauvegarde car la vocation du videur de cartes est de libérer la carte mémoire qui va être réutilisée. A cet instant nous n'aurons plus de nouveau qu'une copie du fichier. Si sa capacité est suffisante, le boîtier, dans son fonctionnement connecté, peut servir de disque dur externe.

Avantages:

Inconvénients

Copie sur disque dur externe

Il existe de nombreuses solutions de sauvegarde sur disque dur externe, la plus répandue et la moins onéreuse étant un disque dur ordianire, au format 3.5", logé dans un boîtier USB. Le boîtier se connecte à un ordinateur où le disque est vu comme un disque interne. Ce système est intéressant car il peut être facilement transporté d'un ordinateur à l'autre. Pratiquement identique à celui présenté précédemment, il est meilleur marché mais ne permet pas la copie autonome et est plus encombrant. Pour apporter une quelconque sécurité, le lecteur externe ne doit pas être utilisé comme un remplacement au lecteur interne mais comme une seconde source de stockage. Et comme toute copie, le principal problème est celui de la synchronisation.

Avantages:

Inconvénients

Copie sur CD/DVD

La copie sur support CD/DVD inscriptible ou ré-inscriptible est probablement la méthode la plus répandue. Avec la généralisation des graveurs de CD/DVD, elle est accessible a tous pour un prix du support modique. Il faut garder à l'esprit que la durée de vie de ces supports est encore mal connue et surtout varie énormément suivant la qualité du support et les conditions de stockage. Pour un stockage à long terme, il convient de regénérer périodiquement la copie. La copie sur CD/DVD est souvent effectué à la fin du travail, une fois les photographie triées et retouchées. Celles-ci sont alors vulnérables pendant tout ce temps. Une bonne façon de travailler avec ce type de support est de recopier sur un support ré-inscriptible juste après la prises de vue, puis sur un support inscriptible à la fin du travail. De cette façon, nous disposons d'une copie de sauvegarde pendant tout le temps de la retouche.

Avantages

Inconvénients

Copie sur système RAID

Le système RAID permet de stocker chaque fichier sur plusieurs disques, à chaque instant, de façon transparente pour l'utilisateur. Il existe différent types de RAID, le système le plus simple et le plus abordable pour le commun des mortels est le RAID1. C'est le moyen de plus efficace pour se prémunir des casses matérielles de disque dur car la probabilité de casser plusieurs disques en même temps est extrêmement faible. Il est communément utilisé pour les systèmes informatiques critiques. Néanmoins, une surtension, la foudre peuvent réduire à néant un tel système, un onduleur coûte très peu de nos jours, pensez-y!.

Deux solutions s'offrent à vous:

  1. Solution interne, en plaçant deux disques identiques et une carte contrôleur RAID dans une machine de bureau. (certaines cartes mères sont équipées de contrôleur RAID)
  2. Solution externe, un boîtier regroupe les deux disques, la carte contrôleur et une interface de connexion USB, FireWire ou Ethernet. Cette solution est donc appliquable aux machines de bureau comme aux ordinateurs portables.

Avantages

Inconvénients

Se protéger des erreurs de manipulations

Travailler sur une copie de travail

En travaillant sur un fichier il est toujours possible de faire une mauvaise manipulation, le fichier peut également être endommagé par un crash du système, c'est pour quoi il est bien plus prudent de travailler sur une copie et non sur l'original. Concrêtement, comment faire? Différencier bien votre espace de stockage, là où vous centralisez toutes vos photos, et votre espace de travail, là où vous ne copiez que les quelques clichés en cours de retouche. Ces deux espaces devraient se trouver sur deux disques physiquement différents, idéalement sur deux machines différentes.

Synchroniser les sauvegardes

Synchroniser, oui, mais quand et comment? Une copie obsolète n'a pas grand intérêt, toute fois il faut savoir ne pas synchroniser trop fréquemment. Un effet, en photographie, seul l'instant de pdv est unique, tout le travail de post-production peut toujours être refait. Cela peut prendre des heures, des jours, mais c'est possible. Alors, entre la copie automatique toutes les dix minutes pour être sûr de ne pas perdre de travail ou la copie en début et en fin de post-traitement, chacun doit trouver son équilibre. Il est possible d'automatiser la tâche de synchronisation grâce à des utilitaires de synchronisation, par exemple FullSync.

Se protéger des attaques

Firewall

Votre ordinateur est connecté à Internet, sinon vous ne liriez pas cet article en ligne. Si le réseau mondial est un formidable moyen de communication c'est également la source de la plupart des attaques informatiques. le but du firewall (Pare-feu en français) est de d'empêcher des intrus de s'inviter sur votre ordinateur. Il est donc important de s'en prémunir pour éviter la perte de données suite à une attaque. Ayez un bon pare-feu, toujours activé, et n'ouvrez que les ports strictement nécessaires. Mais n'oubliez pas qu'une porte blindée ne sert à rien si vous l'ouvrez à tout le monde... ne cliquez pas sur tout ce que vous recevez par mail et pensez aussi à l'anti-virus.

Antivirus

Si le pare-feu prévient de la tentative d'intrusion, l'anti-virus essaie de détecter et bloquer toute entrée de logiciels pouvant nuire à la sécurité de votre ordinateur. Il essaie de reconnaître des programmes ou des comportements douteux. Choisissez de préférence un anti-virus capable d'intercepter les mails, les messageries instantannée et web, avant même qu'il n'atteignent leurs cibles. Ayez un bon anti-virus, toujours activé et à jour. Un excellent anti-virus gratuit pour l'usage privé: Avast.

Les avantages d'une machine de stockage dédiée

Si vous pensez que vos photos sont vraiment précieuses, que vous cherchez une solution sûre et pratique, une machine dédiée au stockage est peut-être ce qu'il vous faut.

Les avantages sont multiples:

Avec l'apparition des connexions ADSL haut-débit par modem-routeur, il est de plus en plus courant d'avoir un mini réseau domestique WiFi. Utilisez le!
Vous pensez qu'une telle machine coûte cher? Pour faire un serveur de fichier, n'importe quelle processeur fera l'affaire, recyclez une machine que vous auriez jetée!
Une fois installée, vous n'aurez même pas besoin d'écran ou de clavier, vous pourrez même y accéder facilement par réseau.

La solution idéale

Le système (quasi) idéal, celui que j'ai adopté:

Le flôt de travail qui va avec:

  1. Dés la fin de la prise de vue, copie de(s) cartes(s) sur le videur de carte. N'effacez la carte que si cela est absolument nécessaire.
  2. Dés que possible, recopie des fichiers sur la machine de stockage, soit en connectant directement le videur de carte, soit par une connexion ftp.
  3. Création d'une copie de travail des fichiers sur la machine de travail pour post-traitement (principe du check-in/check-out avec repository en informatique)
  4. Recopie vers l'espace de stockage, après vérification des fichiers, en fin de travail
  5. Création d'un DVD contenant les RAW et les fichiers jpeg

Combien ça coute?

Voici une idée de prix, en mai 2007. Vous trouverz plus cher, moins cher, il s'agit juste d'une estimation à comparer par exemple au prix des boitiers et objectifs.

Laisser un commentaire sur cet article

Retour en haut de l'article